DORISS

18 juillet 2006

LE LAMENTIN, ville d'exception

lamentin3

Situé au centre de la Martinique, le Lamentin, d’une superficie de 6232 hectares est la plus vaste commune de l’île.

Fondée en 1837, elle doit son nom aux lamentins, ces mamifères aquatiques qui jusqu’au XVIIe siècle qui peuplaient ses rivières.

Lamentin1

Ville carrefour, ville d’accueil, abrite l’aéroport international, elee est la ville d’arivée de 80% des touristes de séjour.

Le Lamentin concentre 41.000 habitants, elle est idéalement située au carrefour des routes menant vers le sud et le nord de l’île.  Elle est traversée  par la rivière Lézarde, le plus important cours d’eau de l’île, rejoint par le Longvilliers pour former le canal du Lamentin à partir du pont de Calebassier. Le lamentin possède la façade maritime, le morne Cabri, ou se trouve le club nautique Le Neptune et la marine du Port Cohé. Cette zone est en grande partie occupée par une mangrove humide.

Toujours au 1er rang pour son agriculture. C’est le poumon économique de la Martinique toute entière. Sa situation géographique, ses nombreuses infrastructures, son patrimoine historique et culturel, l’aéroport, son paysage contrasté, l’etendue de son domaine agricole, sa distillerie, sont autant d’atouts.

Le Lamentin, ville dynamique, ville verte, ville d’eau, ville fertile, ville d’histoire et d’espoir !!!

lamentin2

Posté par DORISS à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2006

Le celibat - lié au manque de rencontres efficaces !

Comme la majorité des jeunes parisiens, j'aime sortir, faire la fête, mais aussi me poser chez moi tranquillement...C'est  au moment ou on se retrouve à la maison, face à sa solitude, que l'on commence à reflkechir sur sa vie sentimentale. Un de ces soirs, je me suis décidé à trouver ma perle noire :)

J'ai tenté plusieurs sites de rencontre, celui qui m'a le plus seduit c'est www.love2love.com. Il propose un système de rencontre par communauté, mais en croisant toutes les communautés (asiats, juifs, orient,...). La communauté black permet de faire connaissance avec des femmes qui partagent la même culture :) Pour ceux qui souhaitent trouver une femme d'une autre origine - il le peut bien entendu!! Pour moi ca a ete une vraie révélation; je cherchais une femme antillaise tout en discutant et rencontrant du monde de toutes les origines !! Je le conseille vivement !!

Posté par DORISS à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le colibri, trésor de l'espèce

Cric ! Crak ! Voila l’histoire du petit colibri…

Le plus petit oiseau au monde est le colibri – abeille. Il est à peine plus gros qu'un bourdon ! Le mâle est un peu plus petit que la femelle ne mesurant que 5.5 centimètres de long et pesant seulement 1.95 grammes. En comparaison, le colibri géant que l'on retrouve dans les Andes mesure environ 21 centimètres et pèse 20 grammes, si bien que le colibri-abeille peut se percher sur le bec du colibri géant des Andes.

Le mot colibri nous vient des indiens Taïnos ( premiers habitants de Cuba ) et signifie "oiseau dieu ". Dans la mythologie Taïno, le colibri symbolise la renaissance. Les indiens Taïnos croyaient que la création mourrait lorsque la température devenait sèche et qu'elle naissait de nouveau quand la pluie venait. Ils adoraient le colibri comme un "zeni", une idole fétiche représentant le parcourt du soleil à travers le ciel.

Autres noms communs du colibri dans les Antilles: Beija-flor, Calypte, Chupaflor, Guacariga, Pajaro Mosca, Picaflor, Zumbador, Zun Zun. En langage Taïno, le colibri-abeille se dit "Guani" à cause de sa couleur bleu-gris. Il est considéré comme un maître spirituel du monde animal. Audubon ( John James ) , célèbre naturaliste américain, appelait les colibris "des morceaux scintillants d'arc-en-ciel".

Les colibris ou oiseaux-mouches habitent exclusivement les Amériques. On les retrouve à partir de la Terre de Feu ( la pointe la plus au sud de l'Amérique du Sud ) jusqu'aux abords du Cercle arctique. Toutefois la majorité des espèces habite l'Amérique du Sud et l'Amérique Centrale. À peine une vingtaine d'espèces ont été observées aux États-Unis et de celles-ci, une seule espèce, le colibri à gorge rubis, fait son nid à l'est de la rivière Mississippi jusqu'au Québec.

Le plus grand danger qui menace les colibris, ce sont bien les Hommes. À la fin du 19e siècle, des centaines de milliers de colibris ont été tués pour leur plumage utilisé alors dans la fabrication des chapeaux. À cette époque, le chapeau était devenu un accessoire incontournable des femmes. Partout en Europe et en Amérique, les femmes de la classe bourgeoise rivalisaient entre elles pour avoir la plus belle coiffe parée de plumes et de fleurs. Imaginez, en une seule semaine de l'année 1888, plus de 400,000 plumages de colibris ont été vendus à l'encan à Londres. Les experts croient que plusieurs espèces de colibris ont ainsi disparus avant de pouvoir être adéquatement identifiées. Heureusement, la mode a changé. La capture et l'exportation des colibris sont maintenant défendues aux États-Unis et dans plusieurs autres pays.

Aujourd'hui, les colibris font face à un autre danger: la perte de leur habitat naturel. La forêt tropicale, le principal habitat des colibris, recule sur la planête. La bonne nouvelle est que les colibris ont de bonnes chances de survivre grâce à leur grande capacité d'adaptation. Certaines espèces ont même bénéficié du développement de l'agriculture et de l'engouement des gens pour le jardinage qui est devenu l'activité de loisir numéro un en Amérique. L'observation des oiseaux, pour sa part, est la deuxième activité de loisir.

Posté par DORISS à 18:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 juillet 2006

Le creole

cote1Dans tout l'archipel des Antilles, le créole est la langue dominante. Avec ses variantes selon les îles.

Le créole fut le moyen de communication établi par les esclaves venus de différentes contrées.

  Peu à peu, les békés, blancs originaires des Antilles adoptèrent ce langage avec le peuple, qui reste encore aujourd'hui.

Actuellement, le créole est reconnu en tant que langue à part entière et l'on trouve divers ouvrages permettant de l’apprendre.

Posté par DORISS à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Qui suis je?

profil Je me suis rendu compte que je ne m'etais pas presenté!!

Là c'est moi, Doriss :) Je vis à Malakoff depuis peu. J'ai 24ans, je suis antillais comme vous avez pu le comprendre. Là je suis étudiant en 4e année de droit...

Sinon, j'aime les sorties, le sport, la nature et plein de choses que je vous ferais découvrir tout au long de ce blog. Il faut garder le mystère non?!

BONNE VISITE ;)

Posté par DORISS à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Naomi

Je veux dédicacer un article à la fille qui compte beaucoup pour moi, mon amie d'enfance, ma soeur... Elle a toujours été là pour moi, ma p'tite créole :p

amie Naomi

Posté par DORISS à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Melissa

ex Là c'était l'amour de ma vie... On s'est aimé, on s'est quité, on s'est aimé à nouveau et puis elle est partie en Guadeloupe... et moi - pour la France. Elle n'est pas magnifique cette femme?!!

Posté par DORISS à 21:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Noir désir

Toujours pas moi le poete..

Ta peau d'ébène pour horizon,
Ton parfum dans mes draps tièdes,
Je ris de la pluie sur mes ardoises.

Ta voix chaude qui me berce,
Ton sein enchante ma main,
Je ferme les yeux pour mieux te voir.

Ta nuque tressaille sous ma lèvre,
Ton ventre satiné m'appelle,
Je n'ai pas envie de dormir.

Ta vie coule dans mes veines,
Ton désir est le mien,
J'imagine que deux continents s'épousent.

Yvon Camier - son site

Posté par DORISS à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Douceur des îles

C'est pas moi qui ai fait le pouet (= poète), mais il m'a devancé.. sinon j'aurais écrit le même! lol

Caramel est ta peau, belle métisse,
teintes de miel, odeurs d'épices.
Tu danses un carnaval endiablé,
froufrous de soie, gorge dorée.

Chocolat est ta lèvre, jolie fleur,
goût de candi, tendre chaleur.
Tu chantes soir et matin,
voix angélique, sourire câlin.

Café sont tes cheveux, belle métisse,
douceur satin, couleur réglisse.
Tu m' invites dans ta maison,
chaude nuit, exquises émotions.

Papaye est ton cœur, jolie fleur,
nectar d'amour, folles saveur.
Mon âme tu as ensorcelée,
frissons, délices, bonheur sucré.

Yvon Camier - son site

Posté par DORISS à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le rhum martiniquais

rhum2 Une longue histoire... Le mot rhum serait une abréviation du mot anglais rumbullion qui signifie « grand tumulte ». De nombreuses rgumeries ont été installées dans les Antilles par les colons. C'est à commerce qui s'est vite développé et aujourd'hui a entièrement intégré la culture caraïbéenne.

Aujourd'hui on profite du " ti' punch" à déguster  avec un peu d'accras... puch 

= La recette : Un fond de sucre de canne ou de sirop batterie, 2 doigts de rhum blanc et un zest de citron vert.

400px_ti_punch On en boit coupé d'une boisson soft, et on le retrouve pas mal dans l'alimentation comme lkes glaces rhum raisin ou le gateau au yaourt parfumé au rhum !!

Posté par DORISS à 13:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]